jeffrey blunden

est co-fondateur de franklin avec eric brocherie. diplômé de l’esag penninghen en 1999 avec muriel paris en maître de thèse, il prend la direction artistique du magazine “upstreet”, mensuel de mode masculin, en collaboration avec yvan grigorov et paul mather. en 2000, grâce à sophie jouanneault, il rencontre emmanuel brunet et éric brocherie fondateurs de “shaman l’atelier graphique”. fortement inspiré par leur culture graphique et leur esprit franc-tireur, il s’installe et devient membre permanent jusqu’en 2007. toujours indépendant, il rejoint l’agence beaurepaire de 2007 à 2009, avec emmanuel brunet, et travaille principalement sur des identités visuelles, logotypes et magazines.

de 2009 à 2016 il conçoit et réalise les lookbooks pour christian louboutin.
en 2010 il fonde franklin et s’installe passage de la main d’or avec eric et gabrielle.

——————————

eric brocherie

autodidacte, éric brocherie apprend le métier de graphic designer pendant 3 ans (1988-1991) au sein du groupe euro-rscg en créant une structure pionnière de l’utilisation des outils informatiques pour le design graphique “rscg editique”. en 1991, il co-fonde avec d’anciens d’euro-rscg son premier studio de design “la 5e colonne” qu’il quittera fin 1994.

en novembre 1995, il crée le studio “shaman l’atelier graphique” avec emmanuel brunet, spécialisé dans la mode, la presse et la communication. pendant 12 ans, il s’occupe de bali barret, zadig & voltaire, jean-paul gaultier parfums, jil sander, paco rabanne, paule ka, rodolphe ménudier,… il prend aussi en charge avec emmanuel brunet la direction artistique du magazine technikart pendant 2 ans (2002 à 2003).

il rencontre pendant cette période cédric klapisch et réalise son premier générique pour «chacun cherche son chat» en 1996. fan de cinéma et de musique, cela lui permet d’exprimer ses passions pour l’image animée, la réalisation, le montage, la musique et la typographie à travers cet exercice de style particulier du générique, vrai mélange pluridisciplinaire. depuis il a réalisé tous les génériques de ses films (l’auberge espagnole, les poupées russes, paris, casse-tête chinois…) et a également travaillé avec thomas gilou, jacques audiard, yvan attal, fabien onteniente, marion vernoux, gaspar noë, eric rochan, anne le ny, les inconnus, claude zidi…

après quelques années en free-lance (2007-2010), il fonde franklin en 2010 avec jeffrey blunden. il a aussi acquis une expertise en déploiement de plan media (affichage, annonce-presse, billboard, habillage bus et taxis,…) qu’il met à profit pour zadig & voltaire (plan media monde) depuis de longues années mais aussi pour princesse tam.tam et d’autres marques dans une moindre mesure. en 2012, il crée “the french title” avec kook ewo et batmanu, une structure spécialisée dans le générique de longs-métrages.

——————————

gabrielle coze

est diplômée de penninghen promotion 2015, avec Idéogrammes, intuitions systémiques ; une thèse qui propose une nouvelle approche du langage universel.

elle travaille ensuite avec le “nouvel attila”, maison d’édition indépendante, pour concevoir la nouvelle édition du dictionnaire khazar, qui sera une réédition à succès et pour lequel elle obtiendra le titre de lauréate de la Nuit du Livre 2015, section littérature.

native digital, elle s’attaque au système de déploiement de marques montantes sur les réseaux sociaux. Elle pense des identités digitales différentes, par des stratégies de contenus photos et rédactionnels. — elle partage le même intérêt que jeff et éric pour les objets éditoriaux bien pensés, la fabrication d’images et les rejoint en 2015.